Unremembered, Tome 1 : Inaccessible, Jessica Brody

les-infos-pratiques

Titre : Unremembered, T1 – Inaccessible (il existe un titre alternatif qui serait « Amnésique« .)
Auteure : Jessica Brody
Date de sortie : 24/04/2015
Edition : Au Diable Vauvert
Thèmes : Science-Fiction, Amnésie, Romance …
Résumé : Seule survivante d’un crash d’avion, Séra n’a plus aucun souvenir. Elle n’a plus de nom, plus d’identité, plus d’histoire et pire, elle ne ressemble à personne avec ses yeux violets, sa marque noire au poignet, et ce pendentif « S + Z = 1609 ». Zen, un inconnu, affirme être son petit ami et l’avoir sauvée d’un laboratoire secret. Mais dans un futur où même les souvenirs peuvent-être manipulés, qui doit-elle croire ?

lavis-de-c-k-sith

Voyons, voyons, voyons … Que dire d’Inaccessible ? Il s’agit là du premier tome de la saga « Unremembered » de Jessica Brody. Cela fait déjà un petit moment qu’il prend la poussière sur mes étagères, c’est pourquoi, m’absentant pour un petit moment, j’ai pris la décision de l’embarquer avec moi et d’enfin entamer la lecture de ce bouquin dont la couverture m’a énormément attirée et intriguée. Non, sérieusement, regardez la de plus, près, n’est-elle pas magnifique ?

Comme vous avez pu le constater à la lecture du synopsis, Séraphina est amnésique. Elle n’a aucun contrôle sur sa mémoire et ses souvenirs, et sa situation la rend d’autant plus attachante. J’ai tendance à ne pas fortement apprécier les personnages du genre « je pose des millions de questions car je ne comprend strictement rien à ce que les autres disent« , mais Séra est différente. Elle se questionne intelligemment, et décortique tout ce qu’elle entend, voit ou comprend de manière très aberrante. De plus, elle reste par dessus tout une protagoniste plus que surprenante. Si l’envie de lire ce bouquin vous prend, vous aurez le loisir de constater que Séra est une jeune fille particulièrement différente de toutes celles qui l’entourent. Elle est maligne, et c’est ce qui fait tout le charme de son personnage.

Pour parler un peu de Zen, aka Lyzender (j’adore ce prénom !), je dois tout simplement vous avouer que … JE L’ADOOORE ! Mais peut-être est-il trop parfait dans sa manière de faire les choses … Il faut dire en même temps que la tendance est aux bad boys, tendance à laquelle, indéniablement, je n’adhère pas du tout et Zen ne correspond pas. Sujet clos. Non, plus sérieusement, il est le type de protagoniste que j’adore suivre. Dans le genre déterminé, actif, sérieux et entreprenant, on ne fait pas mieux que Zen, je suis navrée pour toutes celles qui diront le contraire. Il se donne les moyens d’atteindre ses buts, et vous aurez beau tout faire pour qu’il y renonce, il ne lâchera jamais l’affaire.

En bref, cette histoire regorge de personnages attachants, tout comme détestables. Parfois, il arrive même que les personnages secondaires nous surprennent, dans le bon comme dans le mauvais sens. Et ce fut l’un des meilleurs points. Outre le fait que l’histoire est très bien menée. Si au départ, les choses sont assez floues, je dirais même incompréhensibles, il se trouve qu’en réalité, tout a une explication très précise. Le moindre détail à son importance, et ce qui nous parait d’abord comme sans intérêt, est alors d’une signification capitale pour la suite de l’histoire. Quoi qu’assez prévisibles, le bouquin est rythmé par des successions d’événements qui ne laissent aucun répit à la lecture et permettent ainsi aux lecteurs de se retrouver transportés dans le monde de Séraphina et Lyzender.

Ceci dit, venons en au fait suivant : les mauvais points. A mes yeux, le plus gros défaut de ce roman réside dans le choix de la traduction française. Je vous mentirez si je vous disais que dès les premières lignes, je me suis sentis absorbée par l’histoire. C’est arrivée, je vous rassure, mais après quelques pages de lues. En effet, j’ai eu beaucoup de mal avec la tournure de certaines phrases, le choix de certains mots, ou encore même la façon de s’exprimer de certains personnages, et cela a quelque peu dérangé ma lecture. Ça ne m’a pas empêchée de lire Inaccessible en deux jours, mais peut-être aurait-il été plus judicieux de revoir ce côté là. Mais après tout, qui suis-je pour juger des choix d’une maison d’édition ?

Second point assez perturbant, certains passages se déroulent à la vitesse de la lumière. Je pense actuellement à un moment très particulier qui m’a fait lever les yeux au ciel, car toute personne censée se dirait « Déjà ?!« , mais outre ces petits détails on se focalise de nouveau rapidement sur la suite de l’histoire.

En conclusion, je dirais que malgré quelques petits problèmes d’intégration dans le scénario, Inaccessible s’est révélée être une  lecture passionnante. Bien qu’elle n’ait pas atteinte la totalité de mes espérances, je vous recommande tout de même cette intrigante aventure dans l’espoir que vous apprécierez grandement de découvrir l’histoire que Séra et Zen porte en eux. Et si le temps vous le permet, pensez à m’en donner des nouvelles 😉 !

3-5-etoiles

Si vous l’avez déjà lu, qu’en avez-vous pensé ? 🙂

Publicités

Publié par

Passionnée de lecture, je me suis lancée dans l’écriture il y a de cela trois ans. Depuis, je nourris mon imagination en observant le monde et en me servant de mes expériences personnelles. Grande fanatique d’introspection, j’apprécie davantage les protagonistes tourmentés faisant faces à de grands dilemmes. C'est pourquoi, je porte une grande importance à l'évolution psychologique et morale d'un personnage, tant et si bien que j'affectionne plus que n'importe quel autre genre, le dramatique et le tragique. Plus que tout, les bougies et le thé sont mes grands amis de tous les jours.

One thought on “Unremembered, Tome 1 : Inaccessible, Jessica Brody

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s