Red Rising, T2 Golden son – Pierce Brown

les-infos-pratiques

Titre : Golden Son
Auteur : Pierce Brown
Date de sortie : 27/01/2016
Edition : Hachette
Thèmes : Dystopie, Rébellion, Science-Ficion, Young Adult …
Résumé :  » AUJOURD’HUI,
JE SUIS LEUR GLAIVE.
MAIS JE NE PARDONNE PAS .
JE N’OUBLIE PAS. »

Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste. Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, il perd tout.

Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.

lavis-de-c-k-sith

Est-il possible d’aimer un tome 2 plus que son prédécesseur ? Si oui, alors c’est définitivement le cas concernant « Golden Son« . Si « Red Rising » avait été un coup de coeur absolu lors de ma lecture, je dois vous avouer qu’entrer dans l’univers décalé de Darrow a, cette fois-ci, été encore plus intense que la première fois. Bon sang ! Je n’arrive pas à me rappeler la dernière fois que cela m’est arrivée de façon aussi directe et brusque.

Nous suivons encore et toujours les aventures de Darrow et de ses amis, désormais tous adultes, au sein du système qui a fait d’eux des guerriers redoutés et aguerris. A nouveau emporté dans d’extraordinaires combats, mais n’ayant guère perdu de vue son objectif premier, Darrow nous plonge dans un univers plus sanglant et injuste qu’auparavant. La violence de leurs actes est proportionnel à la transition d’âge effectuée entre chaque tome et il faut clairement le dire, ça en est vraiment troublant. Mais j’aime particulièrement les histoires qui ne prennent pas de pincettes avec les lecteurs. Vous savez, ce genre d’histoire qui parle directement à votre coeur et qui vous donne l’impression de faire des arrêts cardiaques à chaque pages tournées ? Eh bien « Red Rising » (et je parle, là, de la saga dans son intégralité) en fait très clairement partie. J’ai cessé de comptabiliser le nombre de fois ou je me suis arrêter de respirer, c’était beaucoup trop pour mon cerveau …

Dans ce tome 2, que j’ai trouvé plus mature encore que le précédent, les tensions sont bien plus élevées et oppressantes qu’elles ne le sont dans le tome 1. Les personnages, que l’on adore tous sans exception (et je vous assure qu’il n’existe aucune exception ! Bon, je ne parle évidemment pas des ennemis … Vous l’aurez compris …) nous retournent le cerveau d’une manière assez frustrante. Littéralement frustrante. Dans le genre rebondissements, on ne fait vraiment pas mieux. Entre traîtres, complices, alliés et ennemis, on se rend rapidement compte que la frontière est très mince, et que derrière un protagoniste prétendu mort, perfide, déloyal ou serviable (tout ce que vous voudrez) … La vérité n’est JAMAIS ce qu’elle est. Du moins ce qu’elle prétend être. Et c’est d’une frustration … Indescriptible ! Si j’étais Darrow (ohhh Darrow …) j’en aurais tranché des têtes ! (aka celle qui s’enfuie devant une mouche …).

L’histoire suit un cheminement étonnamment palpitant. S’il arrive que l’on parvienne, parfois, à deviner certaines scènes à l’avance je ne peux cependant pas dire que le scénario, lui, soit prévisible. Darrow, Sevro (Ohhh Sevro …), Cassius (Ohhh Cassius …), Ragnar (Ohhh Ragnar … Quoi ? N’avais-je pas prévenu que TOUS les personnages étaient extrêmement attachants ?) … Ils sont tous, les uns comme les autres, surprenants. Dans leur manière d’agir, de penser, de contre-attaquer et d’être humain. Nous sommes très loin des personnages parfaits aux pouvoirs (on ne parle pas de Fantasy attention) monstrueux. Oh oui, nous sommes aux antipodes de cela. S’il est vrai d’admettre que chacun possède un pouvoir lui donnant une autorité particulière, un charisme détonnant ainsi que le droit de posséder et contrôler un escadron propre à leurs aptitudes, il ne sont en rien proches de la perfection tant recherchée en chaque héro. Tout comme nous, ils commettent des erreurs (et Dieu seul sait à quel point la moindre de leur erreur leur coûte …), se trompent dans leurs choix, leurs jugements, leurs explications. Ils sont d’une humanité effrayante, mais tout autant admirative, et c’est probablement la raison pour laquelle on ne peut pas les détester. L’évidence veut qu’on les adule même lorsqu’ils sont en tort …

Selon moi, l’évolution la plus flagrante, dans ce tome-ci, est celle de Darrow. La différence entre se battre avec ses amis, pour ses amis et contre ses amis est minime, très minime. Et aux travers des choix de notre héro, on ne peut nier que son perpétuel questionnement est tout à fait logique. Qui pourrait prétendre être Darrow, après tout ?

L’écriture, quant à elle, reste très abordable. Le contraste entre le récit et les dialogue est toujours aussi prenant, et j’attend avec impatience les passages dans lesquels les personnages s’expliquent entre eux. Imaginez-vous en compagnie de vos amis, vous vous insulteriez de la même manière, vous disputeriez de la même façon, vous vous moqueriez du même genre qu’eux. Leur amitié, leur haine, leur espoir, leur crainte … Toute ces notions sont parfaitement décrites dans chacun des mots employés, dans chacune des scènes écrites. Si aux travers des propos de Sevro vous ne distinguez pas sa loyauté, si en lisant les répliques de Cassius vous ne remarquez pas ses doutes, si les interrogations de Darrow ne vous permettent pas de déceler sa peur … etc, alors c’est que nous n’avons pas lu le même livre ?

Quoiqu’il en soit, je vous recommande très fortement de laisser une chance à « Golden Son« , si vous avez déjà entamé « Red Rising« . Malgré le fait qu’il puisse parfois être difficile d’imaginer les scènes de combats, les armes utilisées et les personnages, malgré l’abondance de personnages et malgré l’opulence d’informations et de données, il en ressort de ces bouquins une véritable leçon de vie. Sur la mort, l’amitié, l’amour, la confiance, la trahison, la peur, le courage … Et peut-être parviendront-ils alors à vous plonger dans l’univers impressionnant que combattent Darrow et ses amis.

5-etoiles

Et vous, si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

Publié par

Passionnée de lecture, je me suis lancée dans l’écriture il y a de cela trois ans. Depuis, je nourris mon imagination en observant le monde et en me servant de mes expériences personnelles. Grande fanatique d’introspection, j’apprécie davantage les protagonistes tourmentés faisant faces à de grands dilemmes. C'est pourquoi, je porte une grande importance à l'évolution psychologique et morale d'un personnage, tant et si bien que j'affectionne plus que n'importe quel autre genre, le dramatique et le tragique. Plus que tout, les bougies et le thé sont mes grands amis de tous les jours.

6 thoughts on “Red Rising, T2 Golden son – Pierce Brown

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s