Amitié

Phobie Douce, John Corey Whaley

Les infos pratiques

Titre : Phobie Douce
Auteur : John Corey Whaley
Edition : Casterman
Thèmes : Adolescence, Amitié, Famille …
Résumé : De toute façon, Solomon n’avait jamais besoin de sortir de la maison. Il avait de la nourriture. Il avait de l’eau. Il pouvait voir les montagnes depuis la fenêtre de sa chambre. Ses parents étaient si occupés qu’il organisait sa vie à la maison à sa guise. Jason et Valérie Reed n’intervenaient pas, parce que finalement céder à leur fils était la seule solution pour qu’il aille mieux. À L’âge de seize ans, il n’avait pas quitté le domicile familial depuis trois années, deux mois et un jour. Il était pâle, assez souvent pieds nus, et allait plutôt bien.

L'avis de C.K. Sith

« Phobie Douce » a été une lecture des plus agréables. Avec des personnages attachants à souhait et une histoire saisissante, John Corey Whaley nous plonge dans un roman d’une sensibilité surprenante ! En effet, le jeune Solomon, notre protagoniste, souffre d’une agoraphobie très sévère et qui le maintient enfermé dans une bulle depuis de longues années déjà. Si personne ne sait comment l’aider malgré de nombreuses tentatives, Lisa, elle, se refuse d’abandonner lorsqu’il lui parait évident que Solomon pourrait être la clef de sa réussite scolaire.

Souhaitant s’assurer un futur hors de toute atteinte, dans une école de psychologie très réputée, Lisa met tout en oeuvre pour permettre secrètement à son ami Solomon de s’ouvrir au monde. Mais la tâche est plus ardue qu’elle n’y parait. Têtu et même un peu lâche, le jeune homme ne se laisse pas dicter sa conduite. Contre toute attente, ce dernier aime sa vie telle qu’elle est et ne cherche pas à modifier sa monotone routine. Heureusement (ou malheureusement) pour lui, il est entouré de nombreuses personnes prêtes à tout pour lui rendre sa vie, sa joie de vivre, sa liberté. Ses parents, tout comme sa grand-mère, sans oublier Lisa et son petit-ami, se serrent les coudes.

Bien que l’objectif de Lisa soit des plus nets et clairs, l’aider à surmonter sa peur, elle se retrouve au dépourvu lorsqu’elle réalise toute l’affection qu’elle porte à Solomon. Si cela n’entrait pas dans ses plans, elle décide néanmoins de ne pas lâcher prise et d’aller jusqu’au bout de ses convictions. Commence alors une aventure pleine d’émotions et de rebondissements !

En effet, se retrouver à la place de Solomon n’est pas chose aisée. A celle de Lisa non plus. Tout deux sont de fortes têtes qui n’entendent pas se soumettre aux désirs de l’autre. Et c’est ce qui rend leur relation aussi fantastique. Derrière chacun de leurs mots, chacun de leurs actes, bien que tout semble calculé, il existe une part de sincérité en eux et qui se rapproche lentement mais surement de la surface. Cela renforce même leur lien, car plus ils s’accordent de confiance, et plus il est difficile pour tous deux d’avouer les vérités qu’ils tentent désespérément de se cacher.

C’est à ce moment-là que Clark, le petit-ami de Lisa, entre en scène. Il est l’élément stable du trio, celui qui trouvera toujours le moyen de les mettre d’accord et de leur apporter à chacun une source de réconfort. Les trois adolescents tissent alors une amitié des plus belles et pour laquelle ils seraient prêts à se battre. Car malgré les péripéties qui suivront et les conséquences qui découleront de certains de leurs choix, jamais ils ne cesseront de penser à un moyen de sauver l’autre.

Le roman m’a réellement émue. J’ai été très touchée par Solomon qui, malgré tous ses doutes, n’a jamais cessé de croire en Lisa et Clark, a toujours vu et nourri cet espoir qu’ils lui offraient à pleine main. Jamais. L’évolution de son personnage est poignante et satisfaisante à la fois. Plus que tout, il est plaisant de constater qu’au final, l’auteur est parvenu à donner raisons et à la peur de Solomon, et aux volontés de Lisa, et aux questions de Clark.

Une histoire que je recommande chaudement, légère mais qui nécessite tout de même une réflexion sur certaines notions telles que la confiance, l’angoisse, et l’acceptation de soi-même.

3 Etoiles

Et vous, si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s