Iron Gold, Partie 1 – Pierce Brown

Les infos pratiques

Titre : Iron Gold
Auteur : Pierce Brown
Edition : Hachette
Date de sortie : 12/09/2018
Thèmes : Dystopie, science fiction, mythologie…
Résumé : Après dix années de guerre, Darrow ne croit plus à la paix.
Le Système solaire reste, plus que jamais, déchiré ; les morts n’ont de cesse de s’empiler.
Sa révolution, sa faute.
C’est là que le destin du Faucheur croise celui de trois âmes meurtries.

Une Rouge, pour qui la libération a été à double tranchant.
Un Obsidien, endeuillé, prisonnier de son passé.
Un Or, exilé, qui erre dans la galaxie…

Ce sont désormais les chaînes du passé qu’il faudra parvenir à briser.

Après la trilogie Red Rising, Darrow reprend les armes.
Mais cette fois, trois nouvelles destinées viennent se heurter à la sienne.

L'avis de C.K. Sith

En cliquant sur les couvertures suivantes,
vous serez redirigés vers les chroniques respectives de chaque tome.

_________Red Rising     Golden Son     Morning Star

Premièrement, un énorme merci aux éditions Hachette de m’avoir offert la possibilité de découvrir la suite des aventures de Darrow ! Pour ceux qui l’ignoreraient encore, « Red Rising » est la saga que je porte en plus haute estime dans mon cœur. Elle réuni tout ce que j’aime, de la façon la plus complexe mais la plus entière également. C’est un mélange de honte, de trahison, de quiproquos, de pouvoir. Mais aussi de liberté, d’espoir, de gloire et de convictions !

Alors oui, comme pour les trois premiers tomes parus quelques années plus tôt, nous sommes embarqués dans un univers ahurissant et époustouflant. Bien sûr, à nos côtés, nous retrouvons toujours notre très cher et fidèle Faucheur, Darrow. Notre Homme au grand cœur. Ce personnage est sensationnel. Y a-t-il un protagoniste plus sensé, plus responsable et plus attendrissant que Darrow au Andromedus ? Non. Ou s’il en existe un, je veux bien que vous me le fassiez découvrir. Dans ce tome 4, Darrow a une nouvelle fois éveillé une terreur effroyable en moi. Par ses actes, ses choix, ses combats qui ont tous engendrés des conséquences lourdes et signifiantes. Mais il est parvenu, en dehors de tout, a raviver une nostalgie que je croyais éteinte. En effet, le retrouver lui et ses compagnons, les Hurleurs, a été un moment de pur bonheur.

Et si je l’avais déjà réalisé à la toute fin de ma lecture du tome 3, alors « Iron Gold » ne fait que le prouver, nos personnages ont grandi. Vous savez, j’ai lu la trilogie « Red Rising » en l’espace d’une semaine. Et c’était en Décembre 2016. Soit presque 2 ans en arrière. Et je me souviens comme j’avais trouvé cet univers impitoyable. Ils étaient tous de très jeunes adultes (je me demande même s’ils n’étaient pas adolescents dans le tome 1!), et j’avais alors décrété pour moi-même que ces jeunes personnages avaient été trop froidement jeté dans un monde ravagé par les caprices des adultes. Ils rêvaient de pouvoir, de changements et de liberté. Et voilà toute la différence avec ce tome 4 puisque désormais, ils SONT le pouvoir. Ils SONT le changement. Et ils SONT la liberté.

L’introduction de nouveaux personnages ne change pas la donne. Eux aussi torturés et en proie à un passé très douloureux, Lyria et Ephraïm sont très prometteurs pour la partie 2. Ils ont des tempéraments explosifs et sont pleins de convictions. Plus que tout, ils ont ce besoin crucial de faire leurs preuves et d’être eux aussi CE changement. S’il est représenté de différentes manières, nul doute ne fait qu’ils seront très prochainement liés à Darrow, d’une manière bien plus personnelle qu’ils ne le sont déjà.

En d’autres termes, « Iron Gold » fait honneur aux trois premiers tomes de la saga « Red Rising« . Une saga que je recommande à tous les niveaux. C’est un Rainbow Book de la plus pure espèce qui soit (et ce n’est pas une blague !). Croyez-moi, il peut y avoir – et il y a – une multitudes d’informations et de personnages, mais jamais une victoire, une mort ou un sacrifice ne vous émouvra autant que dans cette saga. Non pas parce que vous apprécierez ses personnages comme je le fais. Mais parce que jamais aucune autre saga n’a décrit et ne décrira le bien de faire du mal, et le mal de faire du bien, comme le fait Pierce Brown dans « Red Rising« . Tout est une question de justice, or la justice n’existe pas.

5 Etoiles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s