La nouvelle arche, T1 – Julie de Lestrange

Les infos pratiques

Titre : La nouvelle arche
Autrice : Julie de Lestrange
Edition : Michel Lafon 
Date de sortie : 25/10/2018 
Thèmes : Dystopie, Science-fiction… 
Résumé :Spécimen : enfant maintenu en gestation artificielle pendant quinze années. Donne naissance à un membre actif et productif de la Communauté.

Mathilde est l’une des premières. Aujourd’hui âgée de 20 ans, elle s’occupe des futures générations qui grandissent au Centre. Comme elle, ces spécimens n’auront pas d’enfance. Comme elle, ils naîtront, prêts à se battre, pour affronter l’ennemi invisible qui terrorise leur Communauté. 

Aussi, lorsqu’un mal étrange frappe certaines unités, Mathilde cherche à tout prix le moyen de les sauver. Et ce qu’elle découvre pourrait bien remettre en cause sa propre humanité. 

Mais peut-on être seule à changer le monde ? 

Désormais, elle n’a plus qu’une alternative : se taire. Ou combattre. 

L'avis de C.K. Sith

Un énorme merci aux éditions Michel Lafon, ainsi qu’à l’auteure, pour l’envoi de ce roman. Cela  faisait une éternité que je n’avais pas lu de Dystopie et je dois bien dire que ça m’a énormément manqué ! Pour preuve, j’en ai dévoré le roman de Julie de Lestrange. En effet, « La Nouvelle Arche » rassemble de genre que j’adore plus que tout autre : la dystopie et la science-fiction. Correctement utilisé, on a souvent droit à la perfection, et c’est peu dire. Quoiqu’il en soit, « La Nouvelle Arche » a frôlé le coup de cœur. J’en viendrai presque à regretter que ce ne fut pas le cas. 

Un premier tome très prometteur ! J’ai adoré les personnages de Mathilde et d’Henri. Ils ont tout deux énormément suscité mon intérêt.  Si Marc, Matthew (bon, un petit peu moins que les autres) et Marie m’ont laissée plus ou moins indifférente, j’ai tout de même énormément été touché par leur amitié. Avec Mathilde, ils forment un groupe très intéressant. Chacun étant doté d’une spécialité lui étant propre, j’ai trouvé assez fascinant la façon dont chacun est capable de subvenir aux besoins d’un autre. Mais plus que cette relation, c’est celle qui touche le domaine familial qui a fini de me conquérir. Je suis, en effet, très profondément attachée à la notion de famille. Et la voir évoluer tout au long du roman à travers les personnages a été un véritable plaisir. 

Pour en revenir à Mathilde, je dirais qu’elle est le genre de protagoniste qu’on aime rencontrer dans nos lectures. Elle n’est pas trop naïve, pas trop rebelle, veut le bien des autres mais ne néglige pas non plus ses propres émotions. Ce n’est pas un toutou, ni un chien de garde, pas plus qu’une écervelée. Plus que tout, elle dispose d’une conscience hautement posée et c’est une chose qui, même si elle parait sensé d’être offerte à tout personnage, n’est pas toujours mise en valeur, ni même en avant. Or, dans le cas de notre héroïne, nous avons affaire à une pluie de moralité. Il y a un véritable conflit entre sa conscience morale, et son propre instinct de survie, mais l’un n’empêche absolument pas l’autre de se développer. Ce qui, encore une fois, est très appréciable ! Je n’ai pas eu à déplorer ses actes ou son comportement une seule fois, preuve évidente que je suis conquise par Mathilde ! Pour ce qui est de la trame du roman, nous allons de découvertes en découvertes. Ce sont de véritables surprises qui nous attendent de pieds fermes et je n’en suis pas ressortie déçue.

Aussi, il me semble important de relever la fluidité de l’écriture. J’ai littéralement gobé ce roman. Pour tout dire, une fois commencé, je ne l’ai juste plus du tout lâché avant de l’avoir terminé. Fait indéniable de l’addictivité de ce roman !

Mais voilà… Comme je l’ai dis, il n’a pas été un coup de cœur pour la simple et bonne raison qu’il ne s’agit que d’une mise en bouche. Beaucoup de mystère plane encore sur l’avenir incertain de Mathilde, sur les réelles intentions du « méchant », et tout simplement sur le devenir prochain de la société dans laquelle nos protagonistes vivent et grandissent. 

Pour autant, j’attend avec beaucoup de ferveur la suite de ce premier épisode. Je le dis, et je le répète, c’est une lecture prometteuse d’un prochain tome que j’espère époustouflant. Je recommande à 100% ce roman !

4 Etoiles

Une réflexion sur « La nouvelle arche, T1 – Julie de Lestrange »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s