Archives pour la catégorie Suspens

13 Reasons Why – Jay Asher

Les infos pratiques

Titre : 13 Raisons (« 13 Reasons Why« )
Auteure : Jay Asher
Date de sortie : 03/03/2012
Editions : Albin Michel
Thèmes : Suicide, Suspens, Adolescence …
Résumé : Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influés sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, il écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.

L'avis de C.K. Sith

Je ne me souviens pas du jour où je me suis mise en tête de lire « 13 Reasons Why« , mais l’idée s’est clairement concrétisée lorsqu’avec ma meilleure amie, j’ai obtenu pour mon plus grand bonheur l’ebook. Le lendemain même je commençais et terminais le roman avec le cœur serré comme rarement il l’avait été. Vous devez bien évidemment savoir que j’adule ce genre de roman du fin fond de mon âme. C’est pourquoi, bien que l’article ne fasse que commencer, je vous recommande déjà très fortement cette pépite d’or !

En quelques termes, « 13 Reasons Why » conte l’histoire d’Hannah Baker une jeune adolescente s’étant donné la mort tout en ne laissant derrière elle que de simples cassettes. Le roman débute lorsque Clay Jensen, un jeune homme de l’entourage d’Hannah, reçoit à son tour ces fameuses cassettes, découvrant alors que chacune d’entre elle cible une personne en particulier, cette dernière ayant joué un rôle majeur dans sa décision de mourir. Or, Clay en fait partie bien qu’il ignore en quoi il ait pu lui faire du mal.

Tel est le mystère qui plane premièrement sur ce roman. Qu’a bien pu faire Clay pour mériter d’apparaître sur ces cassettes ? Pire encore, qu’a-t-il fait de si grave pour contribuer à la mort d’Hannah Baker ? Et qu’en est-il des douze autres personnes mentionnées ? Que peuvent donc bien faire de simples adolescents et qui puisse mener droit à la mort ? Nous l’ignorons en premier lieu. Mais petit à petit, au fur-et-à-mesure que nous progressons dans notre lecture, il va de soi que chacun a commit une erreur, de la plus insignifiante jusqu’à la plus grave.

Ce livre est une leçon de vie. Clairement. Il n’y a aucun autre terme pour mieux décrire et qualifier ce roman. Il est puissant, poignant, intense. Il trouble au plus haut point. D’une certaine manière, jamais un personnage ne m’avait autant touchée qu’Hannah : sa façon de dépeindre sa réalité, de détailler sa vie ; cette manière violente et pourtant si épurée d’exposer la brutalité à laquelle elle est confrontée jour après jour … La morale qui en ressort est très importante et explique avec justesse que tout acte, tout propos, prémédité ou non, peut avoir des conséquences, aussi infimes soient-elles. Il ne suffit décemment pas de dire « ce n’est rien » pour que les choses prennent une telle valeur. Quelques soient la portée de nos mots, l’impact peut être tout aussi douloureux qu’inexistant. Et chacun a une part de responsabilité.

« 13 Reasons Why » est un roman qui relate de regrets et de haine. Jay Asher explique sans mal qu’il ne suffit parfois pas de simples excuses pour changer le cours d’une vie, qu’il n’est pas si aisé de faire comme si de rien n’était. Non. Bien au contraire. Là où certains auteurs nous créerons des personnages courageux, braves, au caractère bien trempé – en d’autres termes, des héros – et qui sauront faire ressortir le meilleur des autres, Jay Asher nous décrit un monde plus noir. Plus dense. Plus dur. Un monde où tout le monde joue le rôle du méchant. Une vie où n’importe qui est une victime. Un univers où chacun peut être fragile. Une histoire dans laquelle être fort n’est pas toujours suffisant, et où détruire est bien plus simple et amusant.

Briser les rêves, anéantir les espoirs, retirer le bonheur, écraser la volonté, broyer la confiance … Ce sont tout autant de choses qui arrive dans la vraie vie. Il n’y a aucun plaisir dans le fait d’humilier une personne ou de s’attaquer à elle dans le but de se sentir plus puissant. Il n’y a pas plus faible individu que celui qui s’en prend à plus fragile que soi. Et je me suis littéralement sentit révoltée en découvrant l’histoire d’Hannah.

Plus que tout, le suicide reste un sujet tabou de nos jours. Les visions divergent et sont différentes d’une personne à une autre. Était-ce un acte de courage ou de lâcheté de la part d’Hannah d’en finir ? Était-ce du courage ou de la lâcheté de s’en prendre à elle ? Était-ce du courage ou de la lâcheté d’enregistrer des cassettes plutôt que de dire tout ça en face des personnes concernées ? Qui peut juger ? Qui ?

Personne.

Mais avant tout, « 13 Reasons Why » est un roman qui parle de pardon. Le pardon de soi-même, le pardon des autres. Le Pardon. C’est une notion qui, même si elle n’a pas l’air très présente, joue un rôle essentiel car après tout, qu’importe ce que font les gens autour de nous. Si la vie s’arrêtent pour certains, elle continue néanmoins pour d’autres et ceci est la stricte vérité. Aussi sévère et dure soit-elle, elle est entièrement vraie. Pardonner aux autres pour mieux se pardonner, et inversement, se pardonner à soi pour mieux pardonner aux autres. Pour partir en paix. Pour aller de l’avant.

Tristesse.

Un véritable chef d’oeuvre qui parle d’humanité. Et c’est pourquoi, je vous recommande très fortement de vous pencher sur ce bouquin. Il me tarde de pouvoir entamer la série, tout en espérant qu’elle sera aussi riche et forte en émotions que l’a été le roman. En attendant, n’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de ce livre si vous l’avez déjà lu.

A

5 Etoiles